Restauration - Syndicat des Couzes : SIVU

Syndicat Intercommunal à Vocation Unique
d'assainissement de l'amont de la Couze Chambon
Aller au contenu

Menu principal :

Actions > Cours d'eau
Restauration de la ripisylve

La ripisylve est la végétation qui se développe au bord des cours d’eau, elle remplit de nombreux rôles écologiques comme la filtration des éléments dissous, le ralentissement des courants, l’atténuation de la violence des crues, le maintien des berges, un effet d’ombrage, un habitat pour la faune, l’infiltration des eaux superficielles… Sur le territoire du CT, elle est globalement en bon état, cependant, il existe des secteurs où elle est peu diversifiée, non entretenue, voire absente et où il est nécessaire de la restaurer.

Les travaux de restauration de la ripisylve consistent en :
- La plantation de bosquets disséminés sur les abords du ruisseau, d'essences indigènes adaptées, afin d'obtenir une végétation rivulaire typique (Frêne commun, Aulne glutineux, Saule).
- La coupe sélective des arbres, restreinte au lit mineur et à la berge (5 m de largeur dans le cas général). Les espèces autochtones adaptées sont favorisées (pour accroître la biodiversité), et les arbres malades, penchés ou instables risquant de créer des embâcles enlevés.
- L’enlèvement des espèces allochtones (espèces d’origine étrangère).
- Le retrait des embâcles à risques. Certains arbres morts sont conservés, pour la biodiversité, dans la mesure où ils ne présentent aucuns risques pour les installations (ponts, habitations, voiries…) proches en cas de chute.


Couze Surrains à Chambon-sur-lac
Avant
Après
Intervention sur la Couze Chambon à Saint-Nectaire (SIVOM de Champeix)
Travaux de restauration des berges du Frédet dans le parc du Casino (Entreprise STE)
Intervention sur la Couze Chambon à Murol (Entreprise Vergne – Poirot)






Agence de l'eau Loire-Bretagne
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Conseil départemental du Puy-de-Dôme
Retourner au contenu | Retourner au menu